MON ARRIVEE EN CHINE.... Juillet 1982

Publié le par Crevette

CE SITE EST EN CONSTRUCTION.... MERCI




ZHANJIANG
, un coin presque inaccessible à près de 3000 kilomètres de Pékin, sous le tropique du Cancer, entre le 20 ème et le 25 ème parallèle Nord : l'endroit porte le nom pittoresque de "Youhen
gling" le Village des  Collines de Teck. La population locale, elle, l'appelle le "Village des Princes".





                                          "Aéroport de Canton"  1982


A 200 mètres de la piste de l'aéroport de ZHANJIANG -  le nom chinois de Fort-Bayard - un buffle se frotte le dos contre un palmier. Puis dans une chaleur  moite, étouffante, c'est la  route cahoteuse le long de laquelle trottinent, au milieu des charrettes et des cyclistes, des paysans,  la palanche lourdement chargée sur l'épaule.  Des échoppes  de fortune garnies de régimes de bananes,  de paniers d'oranges ou offrant des verres de thé bouillant se succèdent sur  fond  de rizières et champs de canne à sucre. Images familières de l'Asie...

De l'ancien  Fort-Bayard subsistent les deux tours  pseudo-gothiques de la cathédrale, transformée en hangar, une halle marchande et quelques maisons à toit pointu et fenêtres à croisillons, comme dans n'importe quelles ville de France. Le long du vieux port, où s'accumulent des filets remplis de noix de coco attendant d'être chargées sur les jonques qui se balancent à quai, d'énormes cochons noirs qui plongent le groin dans des tas de détritus indéfinissables.
                                      
                             
                                                      "Cathédrale"


Premières images de la Chine, à mon arrivée ; pêcheur vivant sur son bateau, paysan dans une rizière, étal de boucher dans la rue, une tombe ...


      
      

             












               
 






















 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  Photos et textes présentés sur ce blog ne sont pas libres de droits. Toute utilisation même partielle des photos et textes présents sur ce site est INTERDITE sans une autorisation écrite de l'auteur. Merci

 

 


Commenter cet article